3 conseils pour préparer et réussir le TEF Canada

Table des matières

Tu rêves d’aller ou de rester vivre ou travailler au Canada ? Avant de pouvoir manger des poutines – le fameux plat typiquement canadien – ton dossier d’immigration va devoir être validé. Et pour cela, il faut avoir le plus de points à l’examen du TEF Canada.

Qui dit examen dit donc préparation. Il ne suffit d’avoir un bon niveau en français pour réussir le Test d’Évaluation du Français. Ce test de connaissance s’appuie aussi sur ta compréhension des consignes.

Dans cet article, je te livre 3 conseils pour t’aider à préparer au mieux le TEF Canada et mettre toutes les chances de ton côté pour que ta demande d’admission soit acceptée.

 1. Préparer son projet d’immigration pour apprendre le français le plus tôt possible

Apprendre le français, et de manière plus large une nouvelle langue, ça ne se fait malheureusement pas en quelques mois. Malgré tout ce que tu peux lire sur internet, maîtriser une langue étrangère ça prend du temps. 400 h pour être plus précise pour un niveau B1+/B2.

Pour avoir toutes les bases orales et écrites nécessaires pour réussir à entrer dans le programme canadien de ton choix, il faut donc environ 1 an d’apprentissage du français à raison de 2,3h par semaine de cours particulier pour une personne non-francophone. D’après le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CERCL) cela correspond à un niveau B2 en français.

Si tu veux préparer au mieux l’examen du TEF Canada, il faut donc s’y prendre en avance pour acquérir les bases linguistiques.

Et si tu as déjà un bon niveau en français, prendre des cours particuliers de langue peut t’aider à enrichir ton vocabulaire pour la vie quotidienne une fois que tu te seras installé·e au Canada ou au Québec. Tout dépend de tes objectifs concernant le niveau de langue française que tu veux atteindre.

 2. Savoir comment fonctionne l’examen du TEF Canada pour éviter les mauvaises surprises

L’idée reçue principale quand il faut passer le TEF Canada ou n’importe quel autre examen comme le TEF IRN ou le TCF Canada ? Penser que seules les compétences linguistiques sont importantes.

Bien parler le français ne te garantit pas d’avoir le maximum de points. Pour réussir les quatre épreuves qui composent l’examen il faut bien comprendre les règles du jeu et les attentes. Cela permet de réduire le stress le jour J et de bien gérer son temps une fois devant la feuille ou l’examinateur. Respecter les attentes de la grille de notation te permet surtout d’obtenir plus de points.

Les questions posées durant le test de français sont assez spécifiques à chaque programme.

Tu ne t’habilles pas de la même façon si tu vas faire une séance de sport intensive à la salle de sport ou si tu vas simplement promener ton chien. C’est la même chose avec les différents programmes d’immigration ou de naturalisation canadiens. Il faut savoir en amont comment ça va se passer.

Voici quelques conseils pour les quatre parties de l’examen.

Pour l’expression orale du TEF CANADA (15 minutes).

Dans le test d’expression oral, il s’agit avant tout de développer tes propos, de répondre à la personne en face de toi qui va te poser des questions. Pour ne pas te laisser envahir par le stress, mets toi en situation avant le jour de l’examen.

Dans la section A, il faut utiliser un langage formel, vouvoyer l’examinateur et être poli, comme si tu étais invité à un dîner chez le Roi d’Angleterre. Il est également important de poser des questions précises et pertinentes sur l’annonce, en évitant les questions générales. Tu vas montrer à l’examinateur que tu peux t’adapter à n’importe quel sujet. Tu dois aussi réagir à ce que dit l’examinateur et demander des précisions quand il te donne une réponse qui n’est pas assez précise.

La deuxième partie de l’expression orale, la section B, consiste à convaincre. Tu dois donner ton opinion en t’appuyant sur des arguments et des exemples. Il faut rajouter du contexte et faire preuve d’imagination. Tu peux ainsi imaginer la raison pour laquelle ton amie va être intéressée. Pour cela, tu peux t’appuyer sur des exemples que tu peux imaginer. Par exemple : “j’ai un ami qui a fait cette activité et il m’a dit qu’il avait adoré parce que…”.

Te préparer à la compréhension orale du TEF CANADA (40 minutes)

Pour cet exercice c’est la richesse de ton vocabulaire qui est importante ! Pas besoin de connaître le dictionnaire par cœur mais regarde les thématiques fréquentes des anciens examens. Ça va te donner une idée des listes de mots à apprendre.

Tu peux également me contacter pour obtenir ma liste de vocabulaire spécifique au TEF Compréhension Orale.

Préparer la compréhension orale du TEF CANADA (60 minutes)

À chaque fois c’est un type d’écrit bien spécifique qui est à analyser (publicité, petite annonce, carte de visite, extrait de roman…). Lis le plus de choses différentes pour te préparer à chaque format et ne pas être pris·e au dépourvu. Tu vas devoir analyser et restituer ce que tu comprends de ta lecture.

Te préparer à l’expression écrite du TEF CANADA (60 minutes)

Dans cette section du test de connaissance du français, il s’agit principalement d’argumenter. Il va falloir montrer que tu sais exposer ton point de vue. Souvent cela se fait avec le format d’une lettre écrite. Mais ne perds pas de temps à ajouter l’adresse du journal, la structure de la lettre n’est pas notée.

Tu peux commencer ta lettre directement comme ceci : “Objet : Réaction à votre article…” puis commencer ton introduction.

Tu dois convaincre ton lecteur, je te conseille donc de choisir des arguments pour ou contre mais de ne pas les mélanger.

Tu peux en revanche donner l’opinion contraire à la tienne en introduction en utilisant par exemple une phrase comme : “Certes, certaines personnes pensent que… Cependant selon moi…”

Pense à structurer ton écrit avec :

  • une introduction
  • trois grandes parties
  • une conclusion.
Avec une bonne préparation, tu ne seras pas comme ça devant ton TEF.
Avec une bonne préparation, tu ne seras pas comme ça devant ton TEF.

3. Pratiquer et s’entraîner avec des ressources fiables

Tu peux consulter des tutoriels pour avoir plus d’astuces mais aussi réaliser des exercices pratiques pour te mettre en condition et tester ta connaissance de la langue française.

Mais attention, il faut que les informations trouvées soient d’actualité et pertinentes.

Rejoindre la page de préparation officielle

Rien de mieux que d’aller directement sur la page Facebook officielle de préparation du TEF Canada fondée par Le Français des Affaires. C’est un groupe d’entraide où tu pourras poser toutes tes questions et lire les retours des personnes qui ont déjà passé le test de niveau.

Il existe d’autres ressources gratuites et officielles pour t’aider à passer le TEF :

S’entraîner sur les 4 sections du TEF Canada

C’est parfois difficile de s’entraîner sur chaque section individuellement. Voici des ressources gratuites qui peuvent t’aider pour ton expression écrite et orale ainsi que pour ta compréhension.

 L’expression orale

Rien de mieux que de se mettre en situation et d’essayer de pratiquer le français en le parlant. Voici des exemples de consigne sur lesquels t’appuyer :

 

 L’expression écrite

Pour améliorer l’écriture de ton français, le mieux reste de pratiquer souvent pour ne pas laisser le stress t’envahir lorsque tu devras rédiger ton argumentaire lors de l’épreuve.

Voici d’anciens sujets qui sont déjà sortis pour t’exercer :

Section A :

Vous devez écrire un fait divers en lien avec le début d’un article de presse. Ce récit doit être écrit dans un ordre chronologique. Votre texte doit comprendre entre 80 et 100 mots, rédigé en plusieurs paragraphes. Vous disposez de 20 minutes pour terminer cet exercice :

Exemple 1 Mariages au sommet Arequipa, Pérou – Le weekend dernier, vingt couples péruviens ont grimpé au sommet d’un volcan de la cordillère des Andes. Ils désiraient se marier à l’altitude record de 5825 mètres.

Exemple 2 Un lion sème la panique Hier, à la tombée de la nuit, un gardien de zoo a remarqué que le lion n’était plus dans sa cage. Aussitôt après, il a entendu de grands cris…

Exemple 3 Un nouveau riche En creusant dans son jardin pour planter un arbre, un habitant de Montréal a fait une très agréable découverte…

Exemple 4 Une mamie en colère. Une dame âgée de 80 ans a surpris deux hommes en train de voler sa voiture. Pas effrayée, elle a décidé de leur donner une bonne leçon.

Section B : 

Dans la section B, vous devez écrire une lettre argumentative en réponse à une affirmation. Cette lettre doit développer idéalement trois arguments pour défendre votre point de vue. Votre texte doit comprendre entre 200 et 250 mots, rédigé en plusieurs paragraphes. Vous disposez de 40 minutes pour terminer cet exercice.

Exemple 1 « Il faut d’urgence supprimer la publicité à la télévision. » Exemple 2 « L’accès à la culture (cinéma, théâtre, expositions…) devrait être gratuit. » Exemple 3 « Les réseaux sociaux représentent un danger permanent pour les enfants. » Exemple 4 « Les voyages organisés sont incompatibles avec la découverte réelle d’un pays. »

Si tu veux avoir des exercices récents corrigés, télécharge gratuitement mon livre sur Kindle. J’ai corrigé plus de 60 sujets pour t’aider à préparer au mieux ton TEF Canada.

Regarder des ateliers de préparation aux épreuves du TEF

Certaines personnes préfèrent se mettre en situation en s’appuyant sur des vidéos explicatives plutôt que de simplement faire les consignes dans leur coin.

Si c’est ton cas, les rediffusions des ateliers de préparation aux épreuves du TEF qui se trouvent sur le groupe Facebook TEF Officiel vont vraiment t’aider !

Tu peux également aller voir les différents contenus que je partage sur mes réseaux sociaux afin de te préparer à l’épreuve :

 

Utiliser des ouvrages de préparation au TEF Canada

Tu peux ensuite  t’inscrire à PrepmyFuture qui est une plateforme en ligne qui te permet de réviser tes examens dans de vraies conditions. Avec mon code promo tu bénéficies d’une réduction de 20 % !

Voilà, j’espère maintenant que tu as toutes les clés pour préparer sereinement ton TEF Canada.

N’oublie pas : ça prend du temps d’acquérir les bases linguistiques dans une nouvelle langue, surtout pour le français. Il y a de petites choses très simples que tu peux mettre en place au quotidien pour devenir un peu plus frenchie : lire des extraits de roman, écouter la radio en français ou bien regarder des séries françaises sous-titrées en français. Ça fait une vraie différence dans dans la richesse de tes mots.

Et si tu as besoin d’aide pour préparer ton examen, en tant que professeure diplômée FLE (Français Langue Étrangère) et ancienne examinatrice TEF, je donne des cours particuliers de français pour améliorer ton niveau de compétences. Contacte-moi pour qu’on en discute !

Bon courage pour ton TEF Canada !
Bon courage pour ton TEF Canada !

Il existe aussi des ressources francophones payantes pour s’entraîner à l’examen. Ce sont majoritairement des livres qui donnent des anciens sujets avec leurs corrections. Attention, certains ouvrages sont un peu anciens et certaines choses ont depuis été modifiées.

Voici ce que je te recommande de lire :

 
 
 
 
 
 
 

Bonjour !

Et bienvenue sur le blog d’ATF !

Depuis 2019, notre objectif est d’accompagner les personnes souhaitant immigrer au Canada et en France.
Nous t’aidons à développer tes compétences en français et réussir tes examens d’immigration TEF, TEFAQ et TCF grâce à nos cours en ligne et nos formations conçues par des examinateurs.

Nos formations

Articles les plus lus

Contacte-nous !

Chez ATF, la satisfaction de nos étudiants est notre priorité ! 

Si tu as une question ou si tu as besoin de renseignements concernant un de nos programmes, n’hésite pas à nous contacter via le formulaire ci-dessous. Pense à nous dire le cours qui t’intéresse ou le forfait que tu veux.

Nous te répondrons très vite !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires